30 mai 2017

Quiétude campagnarde

      Visite d’un petit-neveu et de sa compagne le temps du week-end. Elle est professeur d’allemand dans un lycée assez éloigné de leur appartement du treizième arrondissement pour lui permettre de jouir à satiété des transports en commun. Il parcourt le monde pour vendre des logiciels conçus dans le cadre d’une start-up créée avec un ami. Internet exige parfois une présence humaine pour tourner rond et se développer. Après avoir stoïquement affronté les "ralentissements" qui pimentent régulièrement les transhumances... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mai 2017

Marie Noèl, poésie

Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2017

Lune noire

        Le jardinage remonte à la plus haute antiquité. Ainsi, persuadé que l’opiniâtreté peut parfois conduire aux plus hauts sommets de l’Olympe sinon même à l’Élysée, _les exemples ne manquent pas_ Ascalaphos sarclait-il consciencieusement les allées du pouvoir afin que les dieux ne salissent pas leurs augustes orteils lors de leurs excursions divines. Las ! Un malheureux concours de circonstance s’en vint troubler son irrésistible ascension. Alors qu’entre deux RTT il se reposait sous un grenadier,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2017

Bernard Vargaftig, poésie

Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2017

Du rire.

      Mon chat César est d’un naturel sérieux. On peut même dire quelque peu pompeux parfois. Il y a longtemps qu’il ne s’étonne plus lorsque ma petite voisine Anaïs s’empare de sa gamelle pour la cacher sous le buffet. Ilpeut montrer de la contrariété lorsqu’elle pose un jouet sur sa chaise ou aligne ses poupées sur le canapé, là où il a décidé de s’allonger de tout son long pour savourer sa sieste. Il peut même choisir la fuite sous mon lit pour échapper à ses sollicitations. Mais je ne lui ai jamais connu la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2017

Léon-Paul Fargue, poésie.

Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2017

Et après ?

       La lune est à la fois en trajectoire descendante et en phase croissante. Encore deux jours et, au faîte de sa luminosité, elle déclenchera la production des fameuses hormones qui poussent les loups garous à sortir du bois. Le jardinier, quant à lui, pourrait benoîtement poursuivre l’élagage de ses forsythias après leur floraison et la tonte de sa pelouse. Dans sa grande sagesse, il se contentera de planter ses poireaux et ses dahlias. Car d’autres tâches tout aussi importantes le requièrent dont la chasse... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2017

Paul Eluard, Poésie

Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2017

Le sort en est jeté

       Le sort en est jeté ! Non seulement demain ne sera guère différent d’hier mais les nuits seront aussi chahutées. Hector et Paris se sont en effet montrés, la nuit passée, aussi exubérants qu’une escouade de militants au soir d’une victoire électorale. Non que nous soyons en Tauride. La guerre de Troie a bien eu lieu, le fameux cheval a bien détourné la vigilance des combattants et la ville n’est plus qu’un amas de ruines archéologiques arpentées par des fouilleurs de pierres à la poursuite de leur... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,