20 octobre 2017

Tiens toi droit.

       Regardé, il y a quelques semaines, un numéro de belle tenue de l’émission La Grande Librairie sur la chaîne du savoir et de la connaissance du Service Public. Un moment rare avec un animateur modestement en retrait et laissant la parole à ses invités au discours de haute volée humaine et philosophique. Quoiqu’on en dise, la télévision diffuse parfois des programmes qui méritent d’être regardés. Hélas,bien qu’ils ne rencontrent pas toujours les plus belles audiences, les organisateurs oublient... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2017

Sortir des rails

      Monté à la Capitale pour écouter le talentueux pianiste Benjamin Grosvenor au théâtre des Champs-Élysées dans un programme de Bach, Brahms, Berg et Debussy. Une petite cohue anime le quai de la gare traversé de courants d’airs. Le compartiment semble plus encombré de conversations téléphoniques que de voyageurs. Je laisse bientôt mon imagination vagabonder au gré des prairies qui défilent derrière la vitre sale. Jusqu’à quel point d’ailleurs les trains n’aspirent-il pas eux aussi de s’y baguenauder à force... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2017

Mémoire d'hier et de demain.

      Ce matin, tous les valides du village sont réquisitionnés pour rechercher Jean-Robert qui a disparu du domicile de sa fille depuis hier soir. Chacun sait que l’esprit de Jean-Robert emprunte de plus en plus des chemins de traverse au point de s’y égarer. Il faudra donc arpenter chaque sentier, fouiller chaque buisson, inspecter les abords du ruisseau où il aimait tant pêcher et peut-être même sonder chaque étang. Jean-Robert vit essentiellement dans l’instant. Le passé et l’avenir n’ont plus guère de... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2017

Le futur de demain

         Nous sommes au milieu du mois de juin. Le car de "ramassage scolaire" pénètre à l’heure prévue dans mon courtil. Derrière les vitres s’agite une horde d’enfants qui se répandent bientôt sur ma pelouse. Leur "professeur des écoles" en chef n’en compte en tout et pour tout qu’une quarantaine. L’impression demeure malgré tout d’entendre les hurlements de joie ou de dépit d’un stade tout entier lors d’un match de football comptant pour la coupe du monde. Quoi qu’il en soit et le calme revenu, nous... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2017

Réseaux ? Sociaux ?

       Ciel couvert, ce matin, et températures automnales. Un temps à réécouter Mozart sous les doigts de Martha Argerich et à se dépayser à l’île Maurice avec l’Alma de Le Clézio. Un temps, pour les enfants, à s’aligner en rang dans la cour de récréation et à l’appel de la sonnerie, à s’ébranler d’un pas traînant vers le Savoir. Ils apprendront les prédicats, les compléments circonstanciels, les accords et désaccords du participe passé, l’arithmétique modulaire, la géométrie variable, la valeur de л,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2017

Tout s'accélère.

      Il fallait autrefois au campagnard égaré dans sa vallée perdue au cœur des Monts deux allers et retours en voiture, parfois espacés de deux bonnes semaines, pour prendre possession d’un livre par l’intermédiaire de sa librairie préférée. Par la grâce d’Amazon, il le reçoit à présent le lendemain de sa commande. (Ce qui n’empêche nullement par ailleurs de visiter la libraire en son antre, de la saluer chaleureusement et de lui acheter un ouvrage moins urgent). Comme on l’a déjà vu, (chronique du 26 septembre... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2017

Avec ou sans ?

      Les cloches de l’église annoncent tierce lorsque mes visiteurs se lèvent. La brume matinale s’est dissipée et le ciel est dégagé. C’est l’heure de s’enfoncer dans les bois pour la traditionnelle chasse aux champignons. Pourquoi, alors qu’il coulait des jours heureux au milieu d’un paradis terrestre qui lui fournissait gracieusement cèpes de Bordeaux, topinambours à l’aïoli, pêches melba, oranges en carpaccio et pommes d’amour, Sapiens a-t-il donc eu l’idée saugrenue de cesser ses promenades bucoliques pour se... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2017

La marche de l'équinoxe.

     Une fine brise de traverse fait danser les fougères qui commencent à roussir. Les piboulades exhalent des parfums de noisette et les bolets des effluves d’humus et de terre mouillée. Encapuchonnés contre la pluie, emmitouflés contre le froid, embottés contre la boue et emballés d’orange fluorescent contre les chasseurs, les randonneurs du troisième âge arpentent les chemins en jabotant. Nul besoin du calendrier pour reconnaître les prémices de l’automne. Notre monde est en marche vers son plus proche futur,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2017

Obsolescence programmée.

       La mairie du village est en effervescence. Dressée au milieu d’un capharnaüm digne d’un vide-grenier de parents d’élèves, la secrétaire distille ses ordres à deux costauds aux bras encombrés d’un paquet volumineux. On la met où, madame Mireille ? interroge le plus âgé. Je demande innocemment de quoi il s’agit. De la nouvelle imprimante-photocopieuse, me réplique l’interpellée d’une voix acide. L’autre est déjà en panne ! Irréparable, soi-disant. Il m’a fallu trois ans pour m’y faire. Tout est à... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2017

Oser l'espérance.

      En trajectoire descendante et en phase décroissante, la lune autorise tous travaux au jardin hormis le semis et la greffe. La pluie gardera toutefois le jardinier au chevet de la correspondance entre Élisabeth de Fontenay et Alain Finkielkraut et à l’écoute recueillie de Johan Sibelius interprété au piano d’une main de velours par Arne Akselberg. Il n’en respecte pas moins auparavant sa rituelle visite matutinale à ses arbres et à son potager. Il est temps en effet d’établir un bilan des récoltes de l’été.... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,