02 octobre 2014

Applications et surpopulation

      Il existe des applications pour smartphones pour tout ou presque tout. Une "appli." pour rappeler l’heure du lever, du brossage des dents, de la prise de la pilule du lendemain, de la sortie du four du gâteau aux pommes, des œufs mollets de leur eau frémissante ou des enfants de l’école. Une "appli." pour alerter du retour du mari ou de l’épouse, de l’arrivée du chef de service, de la date limite pour payer ses impôts. Une "appli." pour signaler à votre assureur que vous conduisez bien et une "appli." pour... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

30 septembre 2014

Chromosomes et trous normands. L'homme et la femme sont-ils égaux ?

      On le savait depuis longtemps, la femme est l’égale de l’homme. Il n’en reste pas moins vrai que, non seulement ils ne sont pas pareils mais, comme la science vient de le constater, ils pourraient même être différents. Ainsi leurs réactions ne seront-elles pas identiques face un évier empli de vaisselle sale. L’un aura une course urgente à faire à la superette à l’autre bout de la ville tandis que l’autre aura à cœur de ne pas provoquer les remarques aigres-douces de sa belle-mère en provenance de sa... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2014

Définitivement ringard.

    Il fut un temps où, pour un rural, obtenir un appartement en HLM permettait d’accéder enfin au confort tant vanté par les réclames, salle de bain avec baignoire, bidet et water-closets Jacob-Delafon, cuisine avec évier en inox et vide-ordure automatique et ascenseur Roux et Combaluzier pour atteindre le quatorzième étage.  Hélas, nos mères se trouvèrent, de ce fait, fort éloignées des foires et marchés de leur canton. Elles prirent alors l’habitude de compulser le catalogue de La Redoute et de se faire livrer... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2014

Salsifis inspiré

      L’habitude était prise depuis plusieurs mois de le voir poser son étal sur la place de l’église chaque vendredi matin. Triste et maigre comme un Normand privé de son camembert, il regardait le va-et-vient des ménagères de son long regard bleu avec des allures de salsifis inspiré. Devant lui, dans des cageots de fortune, il exposait à leur convoitise les légumes bios qu’il cultivait dans un champ perdu dans la vallée. Leur aspect n’était guère plus engageant que le sien mais la femme de ménage du notaire... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2014

Commémorations

      Le bourg et ses hameaux sont en effervescence. Dans quelques jours, sous l’œil fébrile de l’échotier du quotidien local, le maire et ses conseillers vont inaugurer la renaissance d’un dolmen à demi écroulé et perdu dans les broussailles depuis près de 6000 ans. Inaugurons, commémorons, il en restera peut-être quelque chose. C’était sans doute ce qu’attendaient nos dirigeants des innombrables cérémonies médiatico-télévisuelles dont ils ont abreuvé les programmes de télévision depuis le début de l’année.... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2014

La lune du Max Planck Institut

      La lune, actuellement en trajectoire descendante et en phase décroissante, entre aujourd’hui dans la constellation du taureau. Seule sa moitié de gauche illuminera le ciel des courtils de France la nuit prochaine, sauf si des nuages malveillants venus des plaines orientales ne s’interposent, bien entendu. Tout ou presque est aujourd’hui autorisé au jardinier attaché à sa normalitude. Récolter les cucurbitacées, l’oseille et les poireaux, élaguer les haies de troène, planter les bulbes de narcisses,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2014

L'amnésie des allumettes

         La brume s’est à peine levée au-dessus de mon courtil lorsque Joseph, l’homme de main, selon elle, de mon amie Marthe Dumas du Mas du Goth, frappe à la porte de la cuisine. « Elle vous fait porter du lapin ! »Et il extrait de son cabas un plat encore tiède où trônent deux cuisses de lapin sur un lit de Granny Smith qui exhalent de bonnes odeurs de crème fraîche, de cidre et de calvados. Je ne peux que lui offrir une tasse de mon mélange de malabar moussonné du Viêt-Nam et de Kwilu du... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2014

D'une compagnie à l'autre

       C’est fait ! À l’issue de longues tractations sous le boisseau qui duraient depuis le début de l’année, la Word Eole Trade Compagny a racheté la modeste société Éolien-Investissement qui avait engagé les économies de quelques notables de la région dans le parc éolien qui surplombe actuellement notre vallée. Sa situation privilégiée face aux vents d’ouest offrant une durée de fonctionnement supérieure 2200 heures par an, les nouveaux propriétaires reprennent bien entendu à leur compte le projet... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2014

La formidable odyssée de Rosetta

    Les hirondelles se réunissent désormais sur les fils téléphoniques qui relient mon courtil au reste du monde.  Elles étaient hier beaucoup plus nombreuses mais l’usage intempestif des pesticides et autres insecticides détruit chaque jour un plus leur garde-manger naturel. Les rescapées ne tarderont guère néanmoins à regagner les chaleurs équatoriales et, comme chaque année, un voile de mélancolie entourera leur départ. Si leurs rassemblements donnent le signal de la pousse des bolets dans les sous-bois et des... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2014

Les grands principes

      Les grands principes ont ceci de bon qu’ils peuvent se révéler d’un usage très souple. On peut les oublier au fond du tiroir du bas de la commode, les négliger comme une vieille chaussette usée jusqu’à la corde ou même les ignorer superbement lorsqu’ils deviennent trop encombrants. Si, grâce ou à cause d’une éducation rigoureuse et sévère, des hésitations ou des embarras viennent à troubler la quiétude de votre entendement alors que vous vous préparez à sauter le pas et à transgresser les règles sacro-saintes... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,