06 décembre 2016

Le grand aménagement

     Le soleil couchant dessine des ombres mouvantes dans les branches nues des châtaigniers. Tournant en rond au-dessus des bois voisins, un vol de grues en route pour l’Andalousie cherche une aire de repos proche d’un étang isolé. Un râteau à la main, le jardinier contemple d’un œil perplexe le tas de feuilles mortes qu’il vient de ramasser et l’érable pourpre où le nargue une ultime récalcitrante. Doit-il attendre qu’elle se décide à tomber ? En réalité, un autre souci le préoccupe. Les médias en effervescence... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2016

Écologiquement vôtre.

       Je m’enquiers auprès de la jeune apprentie de la boulangerie de la santé de ses parents lorsque Mireille, la secrétaire de mairie, entre en titubant. Le teint cireux et les yeux cernés de gris, elle se glisse sans un mot au bout de la file d’attente. Chacun bien sûr de s’étonner d’un comportement aussi retenu quand on la connaît plutôt pétulante et enjouée. Bonjour Mireille, lance malgré tout la tenancière depuis son comptoir, comment vas-tu ? L’interpellée relève alors lentement la tête et grimace un... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2016

Le poupon qui ne voulait pas manger sa soupe.

       Portée par un petit vent de traverse, la sonnerie des cloches de l’église annonce tierce au bon peuple des campagnes. Ma petite amie Anaïs, confiée à ma garde pour la matinée, piaffe d’impatience. Saluer la chèvre naine et lui donner sa friandise quotidienne de pain dur est l’une de ses expéditions préférées. On y va, Papet ? Nous n’avons pas tracé dix pas dans la rosée traversée de reflets multicolores qu’elle s’arrête soudain et porte la main à son front en un geste mélodramatique digne de Sarah... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2016

Juste quelques centimètres cubes en moins.

        La construction de la maison de mon futur voisin de l’autre côté de la route avance à grand pas. Il prévoit même d’emménager cet hiver tant son épouse est impatiente de vivre les bienfaits de la campagne. Pour l’heure, c’est un élagueur délégué par les services départementaux des Bois et Forêts qui inspecte les derniers chênes et châtaigniers qui illustrent son courtil. Ils mêlent en effet leurs branches noueuses en un complexe enchevêtrement qu’il faut, selon le pieux principe de précaution,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2016

Sur les chemins noirs.

      Le jour effleure à peine la hanche des collines lorsque l’ami Joseph se présente à ma porte : Marthe veut des châtaignes et des champignons ! Joseph n’est pas un causeux, comme on dit, et je n’ai guère entendu le son de sa voix jusqu’à ce que nous nous accordions une pause dans une petite clairière baignée de brume et d’odeurs d’humus. Il n’y a pas si longtemps, il allait par les routes, solitaire et jaloux de sa liberté, traçant au hasard de ses envies de longs périples par les voies secondaires du... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2016

KIC8462852

     C’est en vain que j’ai scruté le ciel dans l’espoir d’apercevoir au-dessus de mon courtil la fameuse "super lune" annoncée par les médias. La couche de nuages était décidément trop épaisse. Mais quelle que soit la phase, la taille apparente ou l’éclat de notre belle Séléné, il semblerait cette fois-ci assuré que des intelligences extraterrestres vaquent bel et bien au-delà de notre système solaire. C’est la conclusion d’une discussion enflammée au cours d’un repas entre auteurs lors du fameux salon du livre où la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2016

C'était un lundi.

       Le ciel m’indique les saisons et presque le mois en cours. Le train-train quotidien me rappelle le nom du jour mais j’ignore souvent son numéro et je remercie mon ordinateur de me le signaler. C’est ainsi que je constate que le 15 novembre 1830 était un lundi. L’homme d’affaires Jacques Laffitte, venait d’être nommé président du Conseil et le journaliste et l’historien Adolphe Thiers au secrétariat d’État aux finances. L’éditeur parisien Levasseur publiait Le Rouge et le Noir, le deuxième roman d’un... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2016

Civilisation du flux

      Parti à la recherche d’une repousse de châtaignier bien droite pour servir de tuteur à une branche de sapin, j’emprunte le chemin qui longe mon courtil. Avant de se perdre dans le petit bois qui descend jusqu’au fond de la vallée, il est traversé de part en part par un modeste ru jailli de sous un mégalithe de granit oublié au milieu de la colline depuis des millénaires par quelque facétieuse divinité agreste.(Chronique du 15 février 2011) Comme d’habitude, les sécheresses de l’été lui ont été presque fatales... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2016

L'automne à la campagne

     Pour le campagnard comme pour le citadin en mal de bon air, l’automne offre une palette haute en couleurs. Les ors, les fauves et les safrans illuminent les frondaisons. Les sorbiers dessinent une flamboyante barrière bordeaux avec le chemin qui longe mon courtil. Les cornouillers laissent exploser leurs bouquets cramoisis sur la pelouse reverdie. La vigne vierge trace de longues phrases mordorées au cœur des ocres des bouleaux. (Quatre saisons au jardin) Dans quelques semaines, les arbres auront perdu leurs... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2016

Rituel pèlerinage

      Comme chaque année, le pèlerinage rituel sur les terres de l’enfance se déroule sous un ciel revêche et une pluie menaçante. Après les autoroutes encombrées de camions et de gares de péage, plonger au cœur du Pays d’Auge par une petite route départementale serpentant paresseusement entre les clos. Au lavoir récemment restauré, tourner à droite et grimper jusqu’au village guidé par quelques maisons neuves aux allures de chaumières d’antan. Sur la place, point de carrioles tirées par de placides percherons, point... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,