05 février 2011

Terre

"Je dis Terre Je retrouve / entre les pierres, les racines / d’un cadastre balayé par les vents / le passage secret de la source à l’Éternité."(Joseph Paul Schneider / "Marges du temps" / Éditions Saint Germain des Prés).  Un vent de bise nocturne a chassé les derniers nuages. Figé et transparent, l’air éclate de lumière sur un ciel au bleu d’acier. De temps à autre, un vol de corbeaux dessine un trait noir qui s’évanouit bientôt. Encore invisibles, les premières grues repues des chaleurs du sud... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2011

Le mas du Goth

Point de Céladon, hier, ni même de Médiathèque. En lieu et place, j’ai fait visite à Marthe Dumas au mas du Goth. Légèrement en retrait de la route qui relie ma maison au village se cache derrière un buisson de fayards l’antique mas du Goth. Quelque Wisigoth sans doute, égaré jadis dans nos contrées, inscrivit si profondément son souvenir dans les mémoires que son nom nous est resté. Ne dit-on pas d’ailleurs, qu’à son image, la terre y est ingrate et qu’elle ne donne que fort peu en regard de la peine qu’elle exige.... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2011

Le maire et le feuillardier

Par tradition, le maire de notre village se fait un devoir de rencontrer au moins une fois l’an chacun de ses administrés. Chaque électeur peut ainsi lui exposer ses doléances et lui-même paraître les écouter. C’est ainsi qu’à l’occasion d’une visite chez mes voisins, monsieur maire a fait hier un détour par chez moi à l’heure de l’apéritif. Fils de paysan devenu lui-même exploitant agricole, notre premier magistrat, aujourd’hui à la retraite, porte encore beau. La crinière généreuse, le verbe haut et la bedaine... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2011

Esope et le téléphone

Ésope avait décidément raison. Le téléphone est tout à la fois une invention fort pratique mais tout autant diabolique. Hier, de retour en bord de nuit d’une escapade à l’épicerie du village, je retrouvai mon gîte en grande effervescence. Perturbée par la sourde sonnerie du téléphone, Adèle s’agitait sur son coussin de laine. Il faut dire que l’appareil est sans fil et fort doué pour disparaître dans les endroits les plus improbables. « Allo ? Maman a dit que tu viennes manger ! » Suivirent des gargouillis ... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2011

La chasse sauvage

La lumière du jour décline et je dois allumer l’antique lampadaire à abat-jour à franges posté au pied de mon fauteuil. Dans la cheminée, le feu s’est éteint, faute d’être approvisionné en bois. Dans la grande tasse de faïence ébréchée héritée de mon père, le chocolat est tiède à présent. Imbuvable. Qu’importe ? Je ne pouvais abandonner Barthélemy à son sort. Grâce à Dieu et à son démiurge, il a retrouvé son Aélys avant le mot fin ! Je vais pouvoir reposer le livre et reprendre une vie normale. Il est en effet des livres... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :