22 avril 2011

La Médi@thèque ira tatoi

        "Si tu ne viens pas à la Méd@thèque, la Méd@thèque ira tatoi !" Tel le héros de Paul Féval, mon vieil ami Daniel _ dit le Professeur parce qu'il enseignait jadis le latin_ pénètre dans ma maison d'un pas assuré avant même que je n'aie achevé un "finissez d'entrer" agacé. Dans son sillage, suivent notre complice Jean-marie, ancien professeur d'histoire-géo, ainsi que son épouse Colette que l'on ne rencontre que rarement sous le prétexte qu'il faut laisser les hommes entr'eux. Puis, après un... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2011

"passage de témoin"

        "Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés", chantait Jacques Brel. La chanson est belle mais il avait tord. Ainsi, j'ai croisé en Normandie une vieille dame qui porte ses cent cinq années fort allègrement. En compagnie de son fils, elle accomplissait, comme à chaque printemps et à chaque automne, la rituelle visite des tombes familiales. Son sourire illuminait la grisaille qui plombait le ciel du Pays d'Auge et ses yeux pétillaient de malice. "Je vais... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2011

Mimétisme et singularité

        Ce matin, j'ai surpris Aristote, le hérisson qui avait élu domicile sous mon tas de bois, attablé devant la gamelle de croquettes d'Adèle. La faim et la tiédeur de l'air l'ont donc définitivement sortir de sa tanière. Je ne puis, quant à moi, sortir de la mienne, rivé que je suis à mon fauteuil. Je puis, par contre, consacrer ma journée à regarder mon jardin depuis la terrasse, l'écouter et le sentir s'ouvrir au printemps. Jusqu'à ce que Kevin, le fils d'Hélène et Sébastien, frappe à ma... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2011

La bohème de Puccini

      Tout était prêt. J'avais brossé mon duffle-coat, lavé ma longue écharpe blanche qui me donne des airs d'intellectuel, taillé ma barbe et averti Adèle, ma chatte, de mon absence. Elle devait d'ailleurs s'en douter pour avoir subi par deux fois l'enregistrement de 1973 de la "Bohème" de Giacomo Puccini. Avec le Philharmonique de Berlin sous la direction d'Herbert Von Karajan, Luciano Pavarotti y déroule tout le charme de sa voix de velours pour camper un Rodolfo saltimbanque et Mirella Freni y brosse une... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2011

Semis de persil commun

      La lune est ascendante et, affirme Marthe Dumas du Mas du Goth, le calendrier lunaire est formel: c'est le bon jour pour semer le persil commun. "Y a pas mieux pour parfumer une omelette ou un bouquet garni avec le thym, la gousse d'ail pelée et le laurier sauce ficelés dans une feuille de poireau!" Ses arguments sont sans appels. En prévision de cette action indispensable, j'ai bêché et fumé, à l'automne dernier un carré de terre dans recoin ensoleillé de mon jardin potager. Reste à briser les mottes et... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2011

Nicolas Fargues : "Tu Verras"

        Les frondaisons du parc disparaissent dans un halo de brume. Les ramiers établis dans les sapins sont silencieux. Blottis au creux des branches, les moineaux ont suspendu leurs éternels piaillements. Les tourterelles elles-mêmes, d'ordinaire si jabotes, restent muettes. La pluie semble avoir étouffé le moindre grain de vie dans la vallée. Au piano, Wilhelm Kempff baigne l'air de mélancolie avec le premier mouvement de la sonate en ut mineur dite la "Pathétique" de Beethoven. J'achève la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2011

Histoires inextraordinaires

        Lorsque j'arrive, la musique de Tri Yann emplit la maison avec la fameuse complainte de la jument de Michao. "Finissez d'entrer !" me crie Hélène depuis sa cuisine. Allongée sur le canapé, Sarah feuillette une revue, les écouteurs de son iPod rivés aux oreilles. Elle lève vaguement les yeux vers moi et se replonge aussitôt dans l'examen approfondi d'un article probablement "trop bien". Sur la table du salon, j'aperçois un livre dont le titre m'interpelle:"Histoires Inextraordinaires". Le nom... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2011

Les hirondelles, Emile, Bach, Haydn et Mozart

      Alors que je reviens de sortir les chèvres naines de leur enclos pour les laisser paître l'herbe tendre qui pousse au pied des arbres du verger, j'aperçois mes premières hirondelles de l'année. Sans doute les habituées qui reviennent au nid qu'elles ont maçonné il y a deux ans contre les poutres du garage. Elles tournent et virent comme pour inspecter les lieux, vérifier la solidité de leur construction et sa disponibilité. Elles accompagnent leurs allers et retours d'un discours incessant, telles les... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2011

L'étranger du bas-côté de la route

       Hier, sur le trajet de retour de la Grande-Médi@thèque de la Ville, j’aperçois un marcheur arpentant à grands pas le bas-côté de la route conduisant au village. Son bâton de coudrier frappe sèchement le macadam, précis, assuré. Un homme habitué à marcher entre nids de poules et  accotements défoncés. Je distingue bientôt un sac à dos accroché à ses épaules. Un vêtement de pluie aux couleurs passées s’échappe d’une des poches et s’agite comme une manche à air de piste d’envol de terrain d’aviation.... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2011

Raymond LECLERC

      Sur la chaîne stéréo, Jean Hubeau au piano et Paul Tortelier au violoncelle interprètent la sonate n°1 opus 109 de Gabriel Fauré. Sous les arpèges savants se répand dans ma maison l'écho des psaumes en grégorien des moines de Solesmes. Divin moment de repos et de paix après une journée passée à gratter la terre de mon jardin sous un soleil éclatant. Divin moment de recueillement où l'âme a libre cours. "Seigneur apprend-nous à bâtir une maison qui ferme ses volets à l'usure du temps et ouvre ses portes à... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :