11 mars 2018

Printemps des poètes, André Duprat

Retrouver André Duprat ICI
Posté par roland bosquet à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2018

Du lavoir au lave-linge;

      Un village voisin qui s’est spécialisé dans l’évocation touristique des nostalgies rurales  inaugure la réfection à l’ancienne de son lavoir municipal. Le ban et l’arrière ban de la commune, de l’office du tourisme intercommunal et de la sous-préfecture ont été convoqués. On a même exfiltré de son "ehpad" la presque centenaire locale pour lui faire visiter dans son fauteuil roulant l’exposition de photos en noir et blanc dressée dans l’ancienne école transformée en musée. Transportée à cette... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mars 2018

Lorsqu'ils ne seront plus morts.

      C’est un matin à rien. L’un de ces matins insaisissables qui se dérobent et  s'enfuient à vau-l’eau. Nuit cabossée ourlée d'idées noires.   Réveil brouillon. Pluie tenace et glacée qui augure un ciel bouché pour la journée. Internet qui traîne les pieds. Message de ma libraire préférée qui n’a toujours pas reçu ma commande effectuée une semaine plus tôt. Visite d’un facteur grognon pour une signature inutile. Et le chat qui prend un malin plaisir à se trouver régulièrement du mauvais... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2018

André Duprat, poèsie

Mieux connaître André Duprat ici
Posté par roland bosquet à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2018

Le grand remplacement, le temps des robots.

    Le technicien jette un dernier regard sur le tableau de commandes de la machine puis vers mon voisin Sébastien. On y va ? Sans attendre la réponse, il enfonce le bouton rouge. La machine tremble un peu avant de ronronner comme un matou repu et de s’ébranler lentement dans un bruissement feutré. L’homme sourit de satisfaction tel un dieu de l’Olympe qui viendrait de sortir d’un sommeil millénaire quelque créature mythique. Sébastien avance un pas prudent, comme s’il craignait que l’engin n’aille se confronter... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2018

Putain de requin.

     Les cris rauques des grues transpercent le ciel d’azur. Le givre dessine des festons d’argent dans les branches des hêtres et des bouleaux. Le vent de bise pique les joues et bleuit les doigts. Il fait trop froid pour travailler au jardin. J’alimente la flambée d’une bûche de châtaignier et me lance dans une énième tentative de rangement. C’est ainsi qu’un paquet de vieilles lettres blotties au fond d’un tiroir retrouvent la lumière. Qui résisterait à la nostalgie du papier jauni, des pleins et des déliés et de... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2018

Retour au pays.

        La rumeur a pris naissance à la boulangerie puis a gagné le bureau de tabac-presse, le bistrot de la place de l’église et l’officine de la pharmacienne avant de contaminer les hameaux les plus éloignés. Bertrand est revenu ! Et qui est ce Bertrand ? On me fait comprendre que je ne peux l’avoir connu. Il s’était enrôlé dans les Chemins de Fer et était monté à la Capitale avant mon arrivée. L’émoi causé par son retour est pour l’heure d’autant plus vif qu’il n’en est même pas redescendu pour enterrer... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
20 février 2018

Atavisme et civilisation.

       Le calme et la paix règnent ce samedi matin sur la vallée. Pas de rugissements de tracteurs, de vagissements de tronçonneuses ni de vociférations de motos ou de quads. Mésanges et moineaux tourbillonnent en silence autour des boules de graisses accrochées sur la terrasse, les merles picorent dans les taupinières, un écureuil traverse la pelouse entre l’érable commun et les bouleaux et disparaît. Les cloches de l’église sonnent tierce lorsque claquent soudain trois coups de fusil. ... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2018

La dictature du mot de passe.

       Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, ma visite matutinale des quatre coins de mon courtil est un rituel incontournable. D’un mot, d’une phrase ou d’un silence, je salue mes bouleaux, fayards et châtaigniers, le couple de pigeons installé à demeure dans l’ombre des sapins, les tourterelles en controverse dans l’érable commun et les merles afférés qui chassent encore du bec les perles de la nuit épinglées à leurs plumes luisantes de rosée. De retour en mon antre, je glisse sur la chaîne hifi une sonate... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2018

Implacables lois de la concurrence.

         La boulangerie du village est pour une fois étrangement calme. Mais à peine a-t-il franchi la porte que le client est aussitôt interpelé : vous trouvez ça normal, vous ? Ne demandez pas à la tenancière de quoi il s’agit : vous seriez derechef renvoyé dans les limbes du magasin. Vous payez votre baguette sans barguigner et vous déguerpissez au plus vite. Qu’est-ce qu’elle a, ce matin ? La secrétaire de mairie dévoile la clé de l’énigme : c’est à cause des fleurs, elle en a... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :