23 avril 2012

Logorrhées assourdissantes

     Branle-bas dans le ban et l’arrière-ban des amis et des connaissances. Toutes et tous sont convoqués. Où ? Quand ? Comment ? Les interrogations pleuvent comme grêlons en avril. Les conciliabules s’échauffent. Les services de téléphonie aussi. En vain ! L’idée d’envoyer des pigeons voyageurs dûment porteurs de demandes d’éclaircissements est émise par notre sommité universitaire en Histoire. Déjà, lors de la bataille de la Marne… Hélène rappelle que mes pigeons bruns ne voyagent guère que... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2012

Chat-donné

       Depuis quelques jours, en ouvrant les volets de la fenêtre donnant sur la terrasse, j’aperçois sa silhouette noire au pied des sapins. Si, par pure maladresse de ma part, le volet cogne trop brusquement contre le mur, brisant alors la paix de mon courtil, il s’esquive sous les branches basses, aussi furtif qu’un écureuil descendu de son fayard. L’air d’avril est encore frais mais les après-midis ensoleillés invitent à sortir les boutures de géraniums demeurées jusqu’ici à l’abri sous l’appentis... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2012

Paresse et oisiveté

       Merles et moineaux demeurent tapis à l’abri des feuilles au vert pâle qui commencent à orner les buissons. Les longues tiges des forsythias illuminent d’une tendre lumière jaune les haies d’aubépine ponctuées, çà et là, d’une multitude d’inflorescences immaculées. Mais         comme en sa coutume, avril hésite encore entre fraîcheur et radoucissement. Il n’offre aujourd’hui à notre vallée perdue au cœur des Monts qu’un horizon encombré au soleil incertain et... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2012

Normandie, le r'tour

      « Jean-Batisse men graund-pé aveit décidaé, en ch’tu jouornaée de nouvembe, de pilaer sen touniâo de beire. » (cité par Wikipedia dans la Normandie en nouormand) J’avoue à ma grande honte n’avoir jamais imaginé l’existence une "langue" nouormande. J’avais certes entendu mon graund-pé et quelques anciens avec lui s’exprimer dans cet étrange idiome qu’on ne nous apprenait pas à l’école. Mais monsieur Mauret, l’instituteur, nous enseignait alors qu’il ne s’agissait là que d’un patois à base de... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2012

Yves Bichet
Posté par roland bosquet à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2012

Bibliothèque municipale

     De nombreux vestiges découverts au lieu dit le "Camp de César" l’attestent : le village aurait brillé par son activité commerciale dès avant l’arrivée du conquérant des Gaules au Pays des Lémovices. Hier, il s’étirait fort paisiblement au soleil du printemps lorsque j’arrêtai mon chartil devant l’église romane dont la flèche d’ardoise du clocher dessine un trait noir sur le ciel au bleu métallique. Accueil chaleureux des dames de la bibliothèque municipale qui m’avaient invité à rencontrer leurs lecteurs.... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2012

Un bon coup de jeune

      Alix Girod de l’Ain souffre dès l’abord d’un lourd handicap. Non seulement elle porte un nom qui ressemble furieusement à un pseudonyme de gérante de rubrique courrier-du-cœur en dernière page de magazine féminin mais elle est réellement journaliste à "Elle". Il est alors aisé de penser qu’un étroit réseau d’amitiés tissé au fil des jours suffit à assurer à son dernier livre une belle brochette de critiques bienveillantes et enrubannées de rose. On aurait tort, cependant, de repousser aux calendes... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2012

Le plus grand des petits salons

       Chaque année, à quelques jours de l’entrée en scène du printemps, le village de St-Martin de Jussac entre en effervescence. Les amis de la bibliothèque ont installé des tables et des chaises dans la salle des fêtes, une grange immense comme un hall de gare comme on savait les construire autrefois et magnifiquement restaurée. Les dames ont préparé, derrière leur comptoir, leurs réserves de café, thé et viennoiseries. Les libraires ont aligné des piles de livres de toutes tailles et traitant de tous... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2012

Le printemps et Vivaldi

      Achevé la journée d’hier avec des reins douloureux, des jambes en coton et des bras à peine capables de porter un verre de cidre bouché. En cause, bien sûr, l’élagage de la haie qui sépare mon courtil du chemin qui le longe. Un incongru relent d’esprit de compétition m’a incité à tailler sur plus de deux cents mètres. Tels des moineaux affolés, mes cisailles ont virevolté en tous sens, de repousse de châtaignier en rejets de frêne et de branches de sureau en buissons de coudrier. Sûr que depuis son... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2012

Premières dédicaces pour Mathilde

      Disposé en trois piles égales, mon étal se compose de mes deux précédents romans, "La Maison bleue" et "Le Chartil" et du dernier qui vient tout juste de sortir encore tout chaud des presses de l’imprimerie, "Le Secret de Mathilde". Bien situé juste devant la porte d’entrée, je ne peux manquer un seul client. Aucun client ne peut manquer de me voir non plus d’ailleurs même si j’ai l’impression que c’est ce qui se produit la plupart du temps. Ce qui me laisse tout loisir pour "considérer la conjoncture". ... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :