11 mars 2011

La marche des insoumis

       Un jour, un groupe de potaches, quelque part aux États-Unis, ressent le besoin de partager des photos. Habiles en informatique, ils créent un petit réseau social qu'ils appellent "trombinoscope". Six années plus tard, les responsables revendiquent cinq cents millions de membres actifs. Joli coup! Dans le même temps, dans les Pays du Maghreb, toute une génération de jeunes hommes et de jeunes femmes accèdent au monde des adultes mais n'y trouvent pas leur place. Habiles en médias et en informatique,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 mars 2011

Le lampadaire

      Branle-bas de combat, ce matin, à l'entrée du chemin qui conduit à ma maison. Trois voitures sont stationnées sur le bas-côté de la route et des voix graves en grand conciliabule résonnent dans l'air humide. Alertée, Adèle lève une tête inquiète puis se redresse et quitte son coussin favori. L'affaire est d'importance. J'accours. Le maire et un adjoint observent un homme en salopette bleue mesurant à grandes enjambées la distance qui sépare la haie du macadam. "C'est faisable, conclut-il. L'adjoint... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2011

Poésie

Le printemps des Poètes
Posté par roland bosquet à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2011

La cérémonie du "20h"

       Je regarde rarement le journal télévisé. Non par détestation réelle mais plutôt par désintérêt mutuel.  Hebdomadaire, internet et radio m'apportent régulièrement les nouvelles du monde jusqu'au fond de ma vallée perdue. Inutile donc de risquer l'apoplexie en regardant le spectacle qu'est inévitablement le "20h". Point de reproche dans mon propos. Comme pour n'importe quel journal de papier, les auteurs apportent sans aucun doute autant de soin à la qualité de l'information qu'à celle de la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2011

Silence dans la vallée

         Le ciel, ce matin, semble vide. Pas de croassements de choucas, pas de jacasseries de pies, pas d'appels éraillés de grues ou d'oies sauvages, pas de roucoulements de tourterelles. Pas même, au lointain, l'aboiement d'un chien ou le bêlement d'un agneau égaré. Pas de ronflements de moteur comme si tous les tracteurs étaient restés au garage. Pas même un mot, un cri ou un rire d'enfant. Pas de pleurs. Anne, Gaspard et Lucille ont rejoint, hier, la Capitale. La vallée, aujourd'hui, semble... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2011

Assigné à résidence

       Point de Grande-Médi@thèque hier. J'étais assigné à résidence pour veiller sur les jeux de Lucille et Gaspard tandis qu'Anne, leur mère, et Hélène faisaient les filles dans les magasins de la Ville. Auusitôt leur voiture disparue derrière le bouquet de laurier qui marque l'entrée de mon courtil, les deux garnements, suivis de Lassie, le colley d'Ecosse de Sébastien, se sont précipités vers l'enclos des chèvres.       "C'est laquelle Fleur ? C'est laquelle Noiraude ?"... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mars 2011

Philippe Delerm

       Il se dit qu'un auteur écrit toujours le même livre, celui qui l'a fait naître écrivain. La métamorphose ne se produit pas nécessairement dès le premier opus. Parfois même, un grand nombre n'y suffit pas. Je ne parle pas pour moi qui n'ai point cette prétention. J'essaie modestement d'écrire des petites histoires où le lecteur éventuel pourra se retrouver et, qui sait ?, élargir son horizon. Philippe Delerm, qui a franchi le pas, semble quant à lui poursuivre inlassablement depuis "La Première... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2011

"La Maison bleue"

        Lentement, à petits pas, les familiers, les ayants-droit, les redevables et les curieux s'engouffrent dans l'église de Chavagnac. Les hautes voûtes résonnent des conversations poursuivies à mot couvert. Depuis leur socle de stuc terni par la poussière, les statues de plâtre aux couleurs passées observent avec indifférence cette foule afférée. Chacun s'installe sur les vieux bancs lustrés par des générations de fidèles selon qu'il souhaite être vu ou seulement satisfaire sa curiosité........ [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2011

Les Monts défigurés

       Hélène et Sébastien m'ont conviés, hier soir, à une petite réunion chez eux." Que des gens du coin. On a des choses à parler. Venez pour manger: j'ai fait du bourguignon!" J'ai pris avec moi ma dernière bouteille de Pauillac 2003.        Après le diner, les autres invités arivèrent bientôt et s'installèrent autour de la table de la salle à manger. Le premier adjoint au maire, accompagné de son épouse, s'improvisa d'office président de séance."Je vous ai réunis ce... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2011

La belle meunière

         Telle une robe de villageoise au bal de la Saint-Jean, la colline est parée de larges fleurs multicolores. Parvenu au sommet, j'admire la vallée qui s'étale à mes pieds, aussi vaste qu'une région entière. Mais la nuit approche. Une nuit noire, sans lune pour l'éclairer de sa lumière laiteuse ni étoiles pour guider le voyageur. "Je dois m'être égaré, pensai-je. Ils m'ont dit, à l'auberge, que la ville n'est qu'à cinq lieues. Ils auraient dû dire cinq heures!" Je lance ma moto à vive... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :