11 octobre 2016

L'homme est un prédateur pour l'homme.

     Mon courtil est chaque jour le théâtre de drames épouvantables. Le moineau gobe la mouche, le merle le vers de terre, la buse capture le mulot, les corbeaux dépècent la tourterelle blessée et le renard le faisan. Les animaux sont de redoutables prédateurs quand il s’agit de se nourrir. Mais lorsqu’ils se battent entre eux pour défendre leur territoire de chasse ou leur harem, leurs luttes vont rarement jusqu’à la mort. L’homme, lui, est probablement le seul animal à tuer ses adversaires et à y prendre plaisir. La... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 octobre 2016

Haïti. Jean Armoce DUGE

La poésie n'effacera rien mais, comme d'habitude, elle aidera à surmonter toutes ces épreuves. Aider Haïti. Aider les Haîtiens.  
Posté par roland bosquet à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2016

Une alouette dans la tête.

      Chaque bourg, chaque village connaît son "ravi" qui éclaire le morne quotidien d’un peu de poésie. C’est ainsi que, depuis toujours, le comportement de Mathieu est considéré comme légèrement décalé. On dit qu’il serait né avec une alouette dans la tête. Au grand désespoir de sa mère qui se demande chaque jour ce qu’elle pourra bien faire de lui plus tard. D’un naturel paisible, il peut tout à coup devenir colérique et grossier. Aussi longtemps qu’il a pu éviter l’école, son vocabulaire s’est limité à celui... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2016

Mais de quoi vivront-ils ?

       Le bruit court depuis une semaine et alimente les joutes oratoires qui animent régulièrement les commerces du bourg. C’est désormais officiel. Selon l’adjointe en charge des questions sociales, notre village, par la voix de son maire, vient de se porter volontaire auprès de la Préfecture pour accueillir une famille de réfugiés. Après les premiers instants de sidération, c’est une explosion de commentaires qui s’engouffrent dans la rue principale, bousculent les habitués du bistrot de la place de l’église... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2016

Adieu verte canopée.

      La matinée s’annonce paisible. Un petit vent d’ouest pousse devant lui quelques cumulus en guise de promesse de pluie. Nelson Goerner égrène sagement l’adagio sostenuto de la Hammerklavier de Beethoven et je me plonge avec délectation dans le "Darwin, bonaparte et le samaritain" de Michel Serres. Lorsque César bondit soudain de mon fauteuil en grondant. L’air s’emplit aussitôt d’un vacarme assourdissant. Un hélicoptère jaillit des futaies, passe au-dessus de mon courtil et s’éloigne en direction de la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2016

Les Gaulois et l'Occident.

     Les passereaux sont repartis pour les pays chauds. Les fougères éclairent les talus de fauves et de safrans et les asters les coins d’ombres de mon courtil. Les mûres, hélas, ont séché sur les ronces des haies et les bolets, russules et autres cèpes de Bordeaux rechignent à percer sous les feuilles mortes des sous-bois. Ne reste plus au campagnard que la méditation et les promenades par les frondaisons comme au bon vieux temps jadis où les fameux Gaulois peuplaient nos territoires. Si tant est qu’ils les... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 septembre 2016

La misère devrait être insupportable.

       Alors que je lui porte sa ration hebdomadaire de magazines ainsi que le dernier ouvrage d’Axel Khan "Être humain, pleinement" dont je lui vantais la profondeur de réflexion et la simplicité de l’expression, mon amie Marthe Dumas me reçoit en grand émoi. On vient de lui annoncer que sa conscrite Marguerite, du village du Grand-Hort, a été admise d’urgence au grand Hôpital Universitaire Régional dans un état d’extrême faiblesse. On apprendra le lendemain de la bouche même de la secrétaire de mairie, source... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2016

A quoi rêvent les enfants ?

      J’emmène de bon matin mon amie Marthe Dumas, du mas du Goth, chez son notaire. Elle m’explique pendant le trajet qu’elle veut modifier son testament. Le mas étant sa propriété et n’ayant pas de famille, elle a décidé de le léguer à Joseph, son homme de main comme elle dit. Tandis que défilent les bois de chênes et de châtaigniers, je songe que Joseph va se trouver bien encombré de cet héritage, lui qui avait renoncé à tout pour partir sur les chemins ! Au moins, ajoute-t-elle, il saura... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2016

Plus belle la vie....

      Après une suite d’expositions au Québec, au Japon et en Italie,mon amie Sophierevient montrer ses vouivres en France. Le vernissage aura lieu dans les premiers jours de novembre dans une petite salle de La Rochelle. Je téléphone à mon amie Marthe Dumas, du mas du Goth, pour l’inviter à m’y accompagner. Rappelez plus tard, me répond-elle sèchement. C’est l’heure du feuilleton ! Je m’apprête à lui proposer deux belles journées à La Rochelle avec glace sur le port, promenade sur le mail, repas chez... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2016

Mais où est passée la civilisation ?

      Huit heures du matin. Je déguste benoîtement mon café noir en écoutant avec curiosité l’émission matutinale de France-Musique lorsque mon chat César, mollement allongé sur le dossier de mon fauteuil, se dresse tout à coup en grondant. D’un pas tranquille de promeneur sûr de lui, un matou inconnu traverse mon courtil. Le véritable maître des lieux considère évidemment cette intrusion comme un crime de lèse-majesté. Devant son insistance, je lui ouvre la porte. Quelques grondements léonins lui suffisent pour... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,