18 décembre 2018

Le complot de la Mandragore

Une petite gelée matinale recouvre les feuilles mortes d’une fine couche argentée. Rassemblés malgré le froid au pied d’un amas de rochers oublié là depuis des millions d’années, un groupe d’intrépides explorateurs du passé emmitouflés dans leur manteau écoutent le guide leur conter la terrible histoire de la Mandragore. Imaginez un monstre d’au moins cinquante pieds de long, aux ailes gigantesques, aux pattes armées de griffes tranchantes et à la queue de serpent terminée par un dard acéré. Lorsque la faim la tenaille, la bête bat... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2017

Saint Martin (humeur)

        Encore traumatisé par la tempête de 1999 qui coucha tant de ses arbres, le campagnard suit avec compassion l’avancée de l’ouragan Irma vers les îles Caraïbes. Au moins, les gens qui vivent là-bas auront-ils, eux, le temps de se préparer au pire. Calfeutrer les maisons comme on voit procéder les Américains de Floride, faire des provisions d’eau et de nourriture, arrimer suffisamment un toit pour qu’il résiste à des vents de 200km/h ou même se réfugier provisoirement, pour ceux qui le peuvent, dans des... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2016

Chouchous dépressifs

      Visite, l’autre jour, de ma petite voisine Anaïs pour cause de grève du personnel municipal de l’école maternelle. Armée de la poupée "la reine des neiges" livrée par le Père Noël et du disque relatant la vie tourmentée de T’choupi en dessin animé offert par sa Momy, elle a, comme d’habitude, dicté sa loi. Du haut de ses trois ans, elle est bien la seule en effet à pouvoir imposer ses désirs impérieux à mon chat César qui n’a d’autre recours que de se replier sous mon lit et, grâce à un radieux sourire... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2015

Déprimant

       À l’occasion d’un article à propos de mon roman "Meurtre à l’Évêché" et d’une séance de dédicaces dans une librairie de la Ville, je suis conduit à lire le quotidien local. La dernière page se révèle être des plus déprimante. Quatre personnes décédées dans un accident de la circulation. Selon la préfecture, le compteur de vitesse du véhicule était bloqué sur 150kms/heure sur une voie où elle est limitée à 50. Une fillette de 19 mois fait une chute depuis le quatrième étage pendant que l’on fête... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 13:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,