13 juin 2017

Aucune tête ne doit dépasser.

       J’abandonne Emmanuel Chabrier et sa "Joyeuse marche" de circonstance pour m’en aller, flamberge au vent, saluer les arbres de mon courtil et donner à ma chèvre naine sa friandise de pain dur. Accompagné de son cortège de grondements de tonnerre et de bourrasques, un orage s’est abattu, hier soir, sur la région. L’air est à présent calme et serein, presque recueilli. Comme si merles et moineaux hésitaient encore à sortir de leurs caches. Quelques feuilles d’érable jonchent la pelouse et des branches mortes... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2015

Les jeunes, les moins jeunes et le réchauffement climatique.

         Afin que chacun se sente concerné. Parce les psychologues ont dit et répété qu’il faut en parler. Entre soi, entre nous, aux enfants et peut-être même à son chat. Le conseil municipal des jeunes du village a organisé une réunion dans la salle des fêtes afin d’évoquer le réchauffement climatique. Sans langue de bois, sans ambages, sans détours ni contours, sans préjugés. On parla donc. On parla d’abord, bien sûr, des attentats de novembre, de ceux de janvier, de ceux qui ont endeuillé le Liban, la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2015

Contre les vents mauvais.

        Cueilli samedi dernier une petite bolée de framboises remontantes pour agrémenter mon yaourt quotidien. Et coupé l’ultime fleur d’un glaïeul qui a eu l’idée saugrenue de s’épanouir au milieu de l’automne. Les experts du GIEC nous le répètent pourtant à l’envi : le temps de jadis n’est plus ce qu’il était à cause du réchauffement climatique. C’est si vrai qu’à la mi-novembre, les consommateurs des cafés des Xème et XIème arrondissements de Paris se croyaient à Séville et jabotaient gentiment... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 septembre 2015

Réchauffement climatique (suite)

     La vague de chaleur et de sécheresse qui a sévi en juillet, avait brûlé la pelouse de mon courtil. Les pluies d’août lui ont redonné sa verdeur printanière. Mais saura-t-elle toujours aussi bien résister aux attaques du réchauffement climatique ? Nul ne peut plus l’ignorer aujourd’hui, sauf à ne jamais allumer son poste de télévision ou de radio et à ne lire aucun journal, que le sauvetage de la planète est devenu au fil des mois une affaire d’État. Loin devant le chômage, la précarité, l’immigration, le... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2015

Réchauffement climatique et surpopulation

      Mon courtil affiche une mine éclatante : il profite avec gourmandise du réchauffement climatique. Pourtant, constatant un manque à gagner d’au moins 0,09% dans leurs prévisions, les scientifiques s’interrogent. Certes les particules de poussières rejetées par les volcans comme l’islandais Eyjafjöll porteraient une part de responsabilité dans ce différentiel. Il n’en demeure pas moins que le ralentissement de l’augmentation de la chaleur ambiante sème le désordre. À moins que le chiffre de 2° à ne... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2013

Le réchauffement climatique

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :