07 mars 2011

Silence dans la vallée

         Le ciel, ce matin, semble vide. Pas de croassements de choucas, pas de jacasseries de pies, pas d'appels éraillés de grues ou d'oies sauvages, pas de roucoulements de tourterelles. Pas même, au lointain, l'aboiement d'un chien ou le bêlement d'un agneau égaré. Pas de ronflements de moteur comme si tous les tracteurs étaient restés au garage. Pas même un mot, un cri ou un rire d'enfant. Pas de pleurs. Anne, Gaspard et Lucille ont rejoint, hier, la Capitale. La vallée, aujourd'hui, semble... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2011

Assigné à résidence

       Point de Grande-Médi@thèque hier. J'étais assigné à résidence pour veiller sur les jeux de Lucille et Gaspard tandis qu'Anne, leur mère, et Hélène faisaient les filles dans les magasins de la Ville. Auusitôt leur voiture disparue derrière le bouquet de laurier qui marque l'entrée de mon courtil, les deux garnements, suivis de Lassie, le colley d'Ecosse de Sébastien, se sont précipités vers l'enclos des chèvres.       "C'est laquelle Fleur ? C'est laquelle Noiraude ?"... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2011

Philippe Delerm

       Il se dit qu'un auteur écrit toujours le même livre, celui qui l'a fait naître écrivain. La métamorphose ne se produit pas nécessairement dès le premier opus. Parfois même, un grand nombre n'y suffit pas. Je ne parle pas pour moi qui n'ai point cette prétention. J'essaie modestement d'écrire des petites histoires où le lecteur éventuel pourra se retrouver et, qui sait ?, élargir son horizon. Philippe Delerm, qui a franchi le pas, semble quant à lui poursuivre inlassablement depuis "La Première... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2011

"La Maison bleue"

        Lentement, à petits pas, les familiers, les ayants-droit, les redevables et les curieux s'engouffrent dans l'église de Chavagnac. Les hautes voûtes résonnent des conversations poursuivies à mot couvert. Depuis leur socle de stuc terni par la poussière, les statues de plâtre aux couleurs passées observent avec indifférence cette foule afférée. Chacun s'installe sur les vieux bancs lustrés par des générations de fidèles selon qu'il souhaite être vu ou seulement satisfaire sa curiosité........ [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2011

Les Monts défigurés

       Hélène et Sébastien m'ont conviés, hier soir, à une petite réunion chez eux." Que des gens du coin. On a des choses à parler. Venez pour manger: j'ai fait du bourguignon!" J'ai pris avec moi ma dernière bouteille de Pauillac 2003.        Après le diner, les autres invités arivèrent bientôt et s'installèrent autour de la table de la salle à manger. Le premier adjoint au maire, accompagné de son épouse, s'improvisa d'office président de séance."Je vous ai réunis ce... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2011

La belle meunière

         Telle une robe de villageoise au bal de la Saint-Jean, la colline est parée de larges fleurs multicolores. Parvenu au sommet, j'admire la vallée qui s'étale à mes pieds, aussi vaste qu'une région entière. Mais la nuit approche. Une nuit noire, sans lune pour l'éclairer de sa lumière laiteuse ni étoiles pour guider le voyageur. "Je dois m'être égaré, pensai-je. Ils m'ont dit, à l'auberge, que la ville n'est qu'à cinq lieues. Ils auraient dû dire cinq heures!" Je lance ma moto à vive... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 février 2011

Juliette (Nourredine)

        Déjeuné, hier, au Céladon, le restaurant de la Grande Médi@thèque de la Ville, en compagnie de mon vieil ami le Carabin. Il est à son ordinaire un joyeux commensal. Il m'offre alors un visage grave, presque austère. Point de blague de salle de garde, point de rire tonitruant. Je m'inquiète. Alors que la serveuse enlève nos assiettes pour nous apporter le café, il se redresse et prend une grande goulée d'air comme pour se donner du courage."Je dois vous dire, dit-il. J'ai lu... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2011

François Reynaert

 Au début, il y a les Celtes. Ils ont essaimé du nord au sud de l’Europe et se battent entre’ eux en paix. Puis, un jour, contre l’avis de Diodore de Sicile mais avec la complicité des Romains, ils deviennent des Gaulois. Deux mille et quelques années plus tard, François Reynaert publie un pavé de cinq cents pages, "Nos ancêtres les Gaulois"(Éditions  Fayard), où il nous explique que ce ne sont là que billevesées. Et il poursuit son entreprise de démolition des idées reçues_les "fadaises"_ à... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2011

L'enfant aux cheveux roux

 «L’homme recula d’un pas, cracha dans ses mains, respira une large goulée d’air et lança sa cognée d’un bon coup de rein. Son han sonore fit le tour de la clairière et revint en écho. Il relança son outil avec autant d’entrain, taillant une éclape jaune qui tomba dans la mousse. Il se baissa alors, la ramassa presque religieusement et la flaira longuement comme pour s’enivrer de son parfum. Puis il jeta un dernier regard à ses compagnons et au chêne. Bientôt, ses halètements répondirent avec régularité aux chocs de la... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2011

Jardiner avec la lune

 Surpris, ce matin, Marthe Dumas dans son jardin potager malgré la grisaille ambiante. Cassée en deux au-dessus d’un carré de terre fraîchement remuée, elle traçait un sillon à l’aide du bâton qui lui sert de canne. « J’ai apporté le Jaccottet de la collection blanche de Gallimard », lui dis-je. « Pas l’temps. Vous voyez bien que j’plante des échalotes ! » « Les échalotes peuvent attendre ! » Elle se redresse, scandalisée. « D’abord c’est des vertes de Louisiane. Et les vertes de Louisiane, Monsieur l’Écrivain,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :