16 février 2016

Kannjawou, Lyonel Trouillot

      Le proverbe bantou, fréquemment cité ici mais jamais respecté, dit que le sage se tait, même lorsqu’il n’a rien à dire. Lyonel Trouillot, qui nous envoie sa colère depuis son pays d’Haïti, a quant à lui mille raisons de parler. Martyrisé par la nature et par les dictatures, son bout d’ile a régulièrement défrayé les chroniques avec ses coups d’état et ses tremblements de terre. Les uns et les autres n’ont jamais pu, malgré tout, faire taire ses poètes et ses écrivains. Dans le créole local, kannjawou... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2016

Inventaire d'hiver

        Je le constate chaque jour dans mon courtil : nous sommes en hiver. On peut jouir bien sûr de temps à autre d’un ciel dégagé, d’une pelouse luisante comme une chevelure de perle sous un soleil piquant ou d’une fleur de pommier du japon comme un camée rouge sang au milieu d’une haie grisâtre. Mais l’hiver de vent, de froidure et de pluie est encore là, bien présent. C’est le moment que choisit le jardinier pour inspecter ses outils et trier les mille et un brimborions entassés "à la diable" sur... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2016

A propos de cohérence, d'égalité et d'avenir.

      C’est une petite école de campagne perdue dans les fonds quasi désertiques du nord du département. Quelques maisons blotties autour de l’église, de la mairie et de l’épicerie coopérative, une cour de récréation goudronnée fermée par une grille de fer forgé à la peinture écaillée, un tilleul presque centenaire, un sautoir, un préau ouvert à tous vents, une corde à grimper attachée aux poutres. La classe, unique, accueille une petite dizaine d’enfants d’agriculteurs et d’ouvriers agricoles. Des bureaux... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 février 2016

Chouchous dépressifs

      Visite, l’autre jour, de ma petite voisine Anaïs pour cause de grève du personnel municipal de l’école maternelle. Armée de la poupée "la reine des neiges" livrée par le Père Noël et du disque relatant la vie tourmentée de T’choupi en dessin animé offert par sa Momy, elle a, comme d’habitude, dicté sa loi. Du haut de ses trois ans, elle est bien la seule en effet à pouvoir imposer ses désirs impérieux à mon chat César qui n’a d’autre recours que de se replier sous mon lit et, grâce à un radieux sourire... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2016

Il était une fois.

        Parce qu’elle perturbait gravement l’orbite de Neptune, Pluton fut contrainte de sortir de l’anonymat. Les astronomes ne disposaient pas de l’informatique qui allait démultiplier les moyens de calcul. Les observatoires, moins nombreux et encore mal positionnés sur le globe, ne pénétraient pas assez loin et avec assez de netteté dans le cosmos en général et notre système solaire en particulier. Et nul n’avait encore dessiné le moindre satellite artificiel même si Georges Méliès avait déjà envoyé un... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2016

Macadam, Jean-Paul Didierlaurent

     Le vent n’a que son souffle pour écrire sa poésie. Pour l’heure, il caresse les futaies de son haleine océane, poussant mollement devant lui des nuées grises chargée de promesses de pluies. Assortie à la grisaille du ciel, mon humeur bougonne de jardinier ne m’incite guère à chausser mes bottes et à enfiler mes gants de bûcheron. La scie restera accrochée à son râtelier. Sous l’œil impassible de mon chat César, j’ajoute à la flambée une bûche du vieux cerisier abattu l’hiver dernier, glisse dans le lecteur le... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2016

Rugir de plaisir

        Alors que j’évoqueavec mon amie Marthe Dumas, du mas du Goth, le fleurissement tardif de géraniums, elle me répond par le bon vieux dicton de nos grand-mères, "Noël au balcon, Pâques aux tisons". « Et il ne date pas d’hier, ajoute-t-elle. Dans son Histoire du climat, Emmanuel Leroy-Ladurie le fait remonter au Moyen-Âge ! » C’est assez dire combien est surprenant l’étonnement des météorologues de la télévision au sujet de la soi-disant vague de chaleur qui aurait submergé nos contrées... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2016

Devenir ce que l'on est

      C’était avant les "fêtes". Bravant le réchauffement climatique qui sévissait sur la campagne, la factrice avait glissé dans ma boite aux lettres la traditionnelle invitation au repas annuel des "anciens" du village. À l’occasion de la chandeleur, précise le carton, le club "Les Feuilles d’Automne" sera heureux de vous accueillir en la salle des fêtes municipale pour un repas préparé avec les membres de l’association "Le Tricot Solidaire" et servi par les jeunes du club du "Tir à l’Arc" sous la présidence... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2016

Paganisme d'aujourd'hui

         J’accompagne, il y a quelques semaines, un groupe de promeneurs du club "Les fougères d’or" d’un bourg voisin sur le circuit des mégalithes tracé à travers les Monts par les usages et le temps. Dolmens et pierres levées, blocs de granit libérés de leur gangue de terre et d’humus par l’érosion, sources que la tradition prétend miraculeuses, amas erratique ayant pu servir d’abri à des tribus nomades à l’époque reculée du Magdalénien. Les hêtres et les châtaigniers lancent vers le ciel traversé de... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2016

Soupe hivernale

         Ayant la chance de n’être que rarement conduit à consulter mon médecin en son cabinet, nous n’avons d’autre recours pour nous rencontrer que de nous inviter chez l’un ou chez l’autre ou chez des amis communs. Ce soir-là, nos hôtes s’apprêtent à servir le dessert et je déguste une ultime gorgée de l’Arbois Savagnin 2012 qui a escorté le camembert de rigueur, lorsqu’il jette sur moi un regard professionnel de fort mauvais augure. « Tu sais sans doute, commence-t-il, qu’à peine quelques millions... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,