31 octobre 2017

Retour en Normandie

        Les anciens du village et ma vieille amie Marthe sont catégoriques : ce n’est pas le moment de travailler la terre. Le jardinier est fortement encouragé à se reposer. Installez-vous devant votre cheminée et lisez. Lisez par exemple L’Ordre du Jour d’Éric Vuillard, l’Indocile d’Yves Bichet ou, à défaut, le rituel Amélie Nothomb de rentrée. Réécoutez Messe pour un temps présent de Pierre Henry, Maria Callas en Médée dans l’enregistrement du 7 mai 1953 à la Scala sous la direction de Léonard... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2017

Soucis hautement domestiques.

       L’air sera-t-il clair et ensoleillé ou seulement nuageux ? Le vent venu de l’océan, s’il apporte une douceur bien venue, ne risque-t-il pas de charrier avec lui de pleins baquets de pluie ? La réponse est d’importance. Ma petite voisine Anaïs est confiée pour trois jours à son Papet de remplacement et le Papet en question préfèrerait bien la voir gambader dans son courtil plutôt que disperser son habituel désordre dans son salon. L’un n’empêchant pas l’autre, hélas, par ailleurs. Les... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2017

D'une belle couleur orange.

      Réquisitionné par ma vieille amie Marthe pour la conduire à la ville voisine. Je n’ai plus rien, me dit-elle ! Il ne lui manque en réalité que les quelques ingrédients que son potager ne peut pas lui fournir tels que des épices, du café, du thé, de l’huile, du sel …. Nous déambulons cahin-caha entre les étals, elle me désignant les denrées d’une canne jupitérienne et moi les enfournant dans le cabas. Nous ne sommes évidemment pas les seuls clients et en les observant, me revient en mémoire une anecdote... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2017

Tiens toi droit.

       Regardé, il y a quelques semaines, un numéro de belle tenue de l’émission La Grande Librairie sur la chaîne du savoir et de la connaissance du Service Public. Un moment rare avec un animateur modestement en retrait et laissant la parole à ses invités au discours de haute volée humaine et philosophique. Quoiqu’on en dise, la télévision diffuse parfois des programmes qui méritent d’être regardés. Hélas,bien qu’ils ne rencontrent pas toujours les plus belles audiences, les organisateurs oublient... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2017

Sortir des rails

      Monté à la Capitale pour écouter le talentueux pianiste Benjamin Grosvenor au théâtre des Champs-Élysées dans un programme de Bach, Brahms, Berg et Debussy. Une petite cohue anime le quai de la gare traversé de courants d’airs. Le compartiment semble plus encombré de conversations téléphoniques que de voyageurs. Je laisse bientôt mon imagination vagabonder au gré des prairies qui défilent derrière la vitre sale. Jusqu’à quel point d’ailleurs les trains n’aspirent-il pas eux aussi de s’y baguenauder à force... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2017

Mémoire d'hier et de demain.

      Ce matin, tous les valides du village sont réquisitionnés pour rechercher Jean-Robert qui a disparu du domicile de sa fille depuis hier soir. Chacun sait que l’esprit de Jean-Robert emprunte de plus en plus des chemins de traverse au point de s’y égarer. Il faudra donc arpenter chaque sentier, fouiller chaque buisson, inspecter les abords du ruisseau où il aimait tant pêcher et peut-être même sonder chaque étang. Jean-Robert vit essentiellement dans l’instant. Le passé et l’avenir n’ont plus guère de... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2017

Le futur de demain

         Nous sommes au milieu du mois de juin. Le car de "ramassage scolaire" pénètre à l’heure prévue dans mon courtil. Derrière les vitres s’agite une horde d’enfants qui se répandent bientôt sur ma pelouse. Leur "professeur des écoles" en chef n’en compte en tout et pour tout qu’une quarantaine. L’impression demeure malgré tout d’entendre les hurlements de joie ou de dépit d’un stade tout entier lors d’un match de football comptant pour la coupe du monde. Quoi qu’il en soit et le calme revenu, nous... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2017

Réseaux ? Sociaux ?

       Ciel couvert, ce matin, et températures automnales. Un temps à réécouter Mozart sous les doigts de Martha Argerich et à se dépayser à l’île Maurice avec l’Alma de Le Clézio. Un temps, pour les enfants, à s’aligner en rang dans la cour de récréation et à l’appel de la sonnerie, à s’ébranler d’un pas traînant vers le Savoir. Ils apprendront les prédicats, les compléments circonstanciels, les accords et désaccords du participe passé, l’arithmétique modulaire, la géométrie variable, la valeur de л,... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2017

Tout s'accélère.

      Il fallait autrefois au campagnard égaré dans sa vallée perdue au cœur des Monts deux allers et retours en voiture, parfois espacés de deux bonnes semaines, pour prendre possession d’un livre par l’intermédiaire de sa librairie préférée. Par la grâce d’Amazon, il le reçoit à présent le lendemain de sa commande. (Ce qui n’empêche nullement par ailleurs de visiter la libraire en son antre, de la saluer chaleureusement et de lui acheter un ouvrage moins urgent). Comme on l’a déjà vu, (chronique du 26 septembre... [Lire la suite]
Posté par roland bosquet à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,